Accueil > La référence qualité prix > Accessibilite > Décryptage

Il existe environ 110 franchises de fast-food en France. La restauration rapide se décline aujourd’hui à n’importe quel type de nourriture (pizza, exotique, sandwichs, bagels, bretzels, bouchées salées et sucrées, pâtisseries…).
Un Français consomme en moyenne 160 repas par an en dehors de son domicile, dont 65 pris en restauration rapide.
Sources : Franchise Magazine / Gira Food Service

Le Drive, qui permet de récupérer ses achats faits sur Internet sans entrer dans un magasin, s’inscrit progressivement dans les habitudes de consommation des Français. Près d’un sur cinq déclare avoir déjà opté pour cette option qui offre de nombreux avantages : facilité, simplicité, sérénité tout en évitant la tentation… En mai 2012, la France a franchi le cap des 1 000 Drives.
Source : KantarWorldpanel

Les salons de coiffure traditionnels ont désormais de nouveaux concurrents : des salons de coiffures express, généralement situés dans des zones de passage (gare, centre commercial, aéroport) qui offrent des prestations de coiffure et de mise en beauté en un temps record. Le client délaisse alors la notion de plaisir au profit de la rapidité.

Les petits supermarchés de proximité envahissent les centres-villes. Près de 1 300 auraient ouvert en 2011. Autrefois peu attractifs, ces points de vente sont au contraire aujourd’hui considérés comme très “tendances” grâce à leur ergonomie, leurs choix attractifs et leurs horaires élargis. Facilité, simplicité, rapidité sont les 3 maîtres-mots de ce concept au succès prometteur.
Source : IFLS

La multi-connexion à Internet est devenue un phénomène de masse. Plus de 50 % des internautes français fréquentent déjà le web sur plusieurs écrans (entre ordinateurs, supports mobiles et écrans de TV) et 30 % y sont même connectés quotidiennement. Cette population est baptisée les Everynautes.
L’everynaute est un homo-numericus devenu ubique : c’est où il veut, quand il veut, pour ce qu’il veut
Source : Institut CSA.

Au cœur des villes, les magasins de proximité proposent désormais des coins repas aux citadins désireux de déjeuner sur le pouce entre deux dossiers.
Ces nouvelles offres se veulent aussi larges que possible : produits frais et secs, plats complets, desserts variés et gourmands, grignotages et boissons.
En l’espace de 35 ans, le temps consacré au déjeuner a en effet été divisé par quatre !