Accueil > Nos activités > Auto-Moto > Le marché, la réponse MAAF

AUTO-MOTO

Le marché, la réponse MAAF

« Dans un marché qui enregistre son plus bas niveau depuis 15 ans,
MAAF résiste et poursuit sa marche en avant »

Le marché de l’automobile français s’est fortement contracté en 2012. Le nombre des immatriculations de voitures neuves s’est affaissé de 13,4 % à 2,3 millions d’unités. Le marché de l’occasion, à 5,4 millions d’unités (-1,3 %) n’a pas compensé le recul de celui du neuf. Au final, le marché auto dans son ensemble est en retrait de 4,9 %. Le marché des deux-roues se contracte également de 7,8 %, avec une baisse plus marquée sur le segment des moins de 125 cm3 (-16,1 %).


Dans ce contexte difficile dû à la crise économique (chute de 19 % des ventes aux particuliers) et à l’arrêt de la prime à la casse - dispositif qui avait dopé le marché en 2009 et 2010 -, MAAF Assurances SA enregistre néanmoins une hausse nette de 0,8 % du nombre de ses contrats, grâce notamment à l’optimisation de sa stratégie multicanal, à sa politique de fidélisation ainsi qu’à son offre de crédit, qui a reçu un très bon accueil en fin d’année. Sur le plan de la sécurité routière, le renforcement des contrôles et l’évolution des comportements ont contribué à la baisse de 8 % du nombre de tués sur les routes (3 645 contre 3 970 en 2011).


MAAF est depuis longtemps impliquée dans le domaine de la prévention des risques routiers notamment au travers de son Plan Vigicarotte déployé dans les discothèques, qui, depuis sa création en 2000, a permis de raccompagner en toute sécurité plus de 270 000 jeunes.